Féminisme OUI, mais pas n’importe comment

On a plusieurs tendances qui se chevauchent. Majoritairement, ça semble etre la tendance « les féministes exagèrent » qui prend le dessus.
Mais parmis nos soit disant allié.es, on a aussi un féminisme manipulateur et un féminisme pas assez réfléchit.

Le premier est comme une certaine laicité dévoyée, a savoir une récupération du féminisme dans un but réactionnaire :

« La cause des femmes sert de prétexte pour justifier des politiques de plus en plus punitives »
Abolir les prisons, la police, et même le système pénal : l’idée est débattue parmi les mouvements d’émancipation. Mais, dans ce cas, comment rendre justice ou protéger les femmes de leurs agresseurs sexuels ? Réponse avec Gwenola Ricordeau, sociologue, professeure en justice criminelle en Californie et autrice du livre « Pour elles toutes. Femmes contre la prison »

Vu sur le site d’info Basta

C’est souvent le problème avec les réformistes, les légalistes et les nationalistes depuis la « gauche institutionnelle » jusqu’à’a la droite la plus réactionnaire….

Alors que oui, il est possible d’être féministe, en lutte contre le patriarcat et être aussi contre la prison et ce système de justice qui en est une que pour les privilégié.es

Le second est une expression que j’ai moi même faillit m’approprier connement à cause d’un fait divers, et qui semblait pourtant si anticapitaliste et antiraciste, mais qui cachait en réalité une expression masculiniste :

Mèmes et sexisme : Des Karen aux pick-me, au pied de la lettre mascu
« Karen », « Pick me », voici des termes que l’on retrouve aujourd’hui dans certains discours antiracistes et antisexistes. Ils sont pourtant issus des sphères masculinistes et leur glissement vers des discussions « de gauche », via des mème circulant sur des forums, réseaux sociaux et vidéos, est problématique.

La suite sur le site de l’union communiste libertaire

Il y a aussi quelque chose d’un peu plus subtil que je voudrais mettre en avant, c’est que …
SPOILER ALERT :
OUI, Y’a des meufs relouds, et OUI il est évident que personne n’est parfait.e, ni en dehors et ni dans les luttes sociales. Et c’est pourquoi cet article aussi paru sur le site de l’Union Communiste Libertaire a sa pertinence, mais pour autant, est-ce le moment ? Sérieux ???

Y’a des limites a toute stratégie … Aucune n’est fiable et parfaite a 100%
Si on cancel des sales types, c’est pas pour s’amuser a trois meuf dans notre coin, c’est parce qu’il y a de véritable problèmes et qu’on les dénonce mais que rien ne change.
Si on se « communautarise » c’est pour se protéger face a ces oppressions systémiques et répétées.
Si des femmes désertent le terrain des luttes ou n’y viennent pas, c’est pas pour rien, la charge mentale et de travail dans la famille est déjà énorme, la situation encore plus précaire économiquement, la négation des hommes vis à vis des femmes, ces hommes qui parlent plus fort, pensent pour les autres et ne te laissent aucune place a de méthodes de lutte différentes, qui ne supportent pas qu’on discutent entre nous etc etc

C’est pas nouveau que des hommes se disant de gauche nient les problématiques liées aux genre et mettent en avant la lutte des classes au prétexte qu’on nuirait a la révolution.
C’est pas nouveau que notre « camarade » finit la grève bourré et emmerdent ses « copaines ».
C’est pas nouveau que les autres camarades autour aient prétendu ne rien avoir remarqué.
C’est pas nouveau que cet autre camarade se rince l’oeil devant un collège ou accuse les meufs de vouloir se taper des mecs friqués accusant de briser la lutte sociale au passage…
C’est pas nouveau qu’on se tape des remarques du style « rhooo tu exagères là ».
C’est pas nouveau ces « rhooo cette folle trans elle va nuire a notre image on sera plus crédible ».
C’est pas nouveau d’entendre « mais tu sais a l’usine faut montrer qu’on est un homme sinon on se fait bouffer » alors que pendant ce temps on entend aussi « mais vous les femmes entre vous a l’usine vous etes des garces »
Donc ouais, y’a des critiques a faire et en interne je ne me prive pas et c’est pas toujours évident mais…
SPOILER ALERT 2 (lol encore) :
Les relations humaines d’une manière générale sont souvent compliquées faut faire avec.
Mais au vu des critique et de l’ampleur du problème actuel, ca n’a rien a voir.

Faut donc pas s’étonner si des fois on préfère se barrer !

C’EST VOTRE FAUTE A VOUS LES MECS

#balancetonporc #metoo #féminicides #préjugés #sexisme #machisme #virilisme #masculinisme
#féminisme #lgbtqi #lgbt #queer #trans
#politique #solidarité
#anarchaféminisme #anarchisme #libertaire #luttessociales #antipatriarcat #émancipation #autogestion

Manifestation de soutien à Hong Kong contre la loi de sécurité nationale

Le 30 juin 2020, le gouvernement chinois dirigé par Xi Jinping a voté et promulgué, sans sommation, une Loi de Sécurité Nationale, spécifiquement pensée pour éradiquer toute contestation à Hong Kong alors que des manifestations quasi quotidiennes mobilisent une large part de la population depuis plus d’un an.
Des centaines de personnes ont déjà été arrêtées et visées par cette loi. Il est urgent de leur montrer notre soutien !
Appel à se joindre à la manifestation de soutien à Hong Kong organisée par l’ONG Africa Hong Kong France

La suite sur Paris-Luttes

#hongkong #chine #repression #dictature
#politique #démocratie
#anarchisme #libertaire

Quand la médecine et la science nient la lutte sociale

Merci au psy de nous apprendre a bien nous soumettre a notre patron et/ou a notre chef toxique prédateur, pervers narcissique.
Vivre pour le week-end peut-être le signe d’un burn-out
Quand les cabinets médicaux discriminent les patients les plus précaires
Pour prévenir l’anxiété, il faut bien dormir – et pour bien dormir il faut quooi ? ne pas etre anxieux … Et pour ne pas etre anxieux il faut quoi ? Avoir un toit, savoir de quoi sera fait demain, savoir qu’on peut etre écoutée, reconnue et aidée, se savoir dans un environnement solidaire, ne pas vivre une situation d’inégalité sociale … A bha non, je suis bete, c’est pas scientifique ça, c’est que d ela politique.
Se faire amputer d’une main n’est pas un problème pour notre cerveau – Bha oui, aucun trauma quand on perd une main, la vie est simple, je me demande pourquoi on nait avec des maisn et on se le fait pas couper a la naissance d’ailleurs … Titre putaclic de journaleucx en mal de chèque et de reconnaissance sociale ? Ca te suffit pas de faire ton super taff de vulgariatrice ?
Riz doré : la réglementation des OGM a déjà tué des millions d’enfants – Et si c’était plutot le capitalisme, les inégalités et les rappports de dominations qui tuait ? …
L’industrie pharmaceutique influencerait les prescriptions de votre médecin – Pas de complot, pas un peu de BigPharma quand meme, apres tout, c’est du capitalisme et du libéralisme. Les médecins sont des libéraux qui se pensent tout a fait rationnel et seul a meme de juger de votre état, juste en vous regardant, c’est de la quasi-voyance ! Surtout quand les scientifiques et les zeteticiens vous assènent que rien ne vaux les études croisées, en double aveugle et des recherches partagée par des pairs…
Overdoses, suicides, obésité… Aux États-Unis, l’espérance de vie est en berne – Vous avez dit inégalité ?
Coût, accès aux soins, délais en milieu médical. 63% des Français ont déjà renoncé à des soins

ET POURTANT ON PEUT FAIRE AUTREMENT !
Pour un hôpital autogéré au service des usager·es

#préjugés #zététique #réactionnaires #scientistes
#rationnalisme #scepticisme #espritcritique
#éducation #école #enfants #enseignement #science #philosophie #sociologie
#scepticisme #rationalisme #politique #sociologie #éthique #écologie #médecine #sécuritésociale #santé
#anarchisme #anarchaféminisme #libertaire #émancipation #autogestion #luttedesclasses #giletsjaunes

Communiqué unitaire : Coordonnons-nous pour l’après 5 décembre !

Paru sur IAATA.info

Pour nous, le 5 décembre est le départ d’un cycle de luttes. Dans ce cadre-là, ce mercredi 27 novembre, nous étions une vingtaine d’organisations du mouvement social et d’individu·e·s en lutte à se réunir.

Nous souhaitons construire une convergence entre tous les secteurs et mouvements en lutte. Pour nous il est évident qu’une journée de grève ne suffira pas. C’est pourquoi nous travaillons à construire les suites du 5. Il y a aujourd’hui urgence à s’organiser et à s’opposer au néolibéralisme autoritaire. Nous luttons contre la destruction de notre système social, dans laquelle s’inscrit la réforme des retraites. Ce système ne cesse de détruire nos vies et la planète. Mobilisons-nous tout·e·s ensemble !

Participons massivement aux événements suivants !

Mercredi 04 décembre 16H : ateliers « défense collective et anti-répression ». Le lieu sera définie lundi 2 décembre.
Jeudi 05 décembre Matin tôt : action de blocage économique, heure et lieu à définir 14H00 : Manifestation unitaire départ Saint-Cyprien
Vendredi 06 décembre Matin tôt : action de blocage économique, heure et lieu à définir 14H : Manifestation unitaire départ Saint-Cyprien
Samedi 07 décembre 14H : Manifestation de convergence des luttes avec les Gilets jaunes, départ Jean Jaurès
Dimanche 08 décembre : Assemblée générale inter-luttes pour construire la suite ! Heure et lieu à définir
Nous appelons l’ensemble des organisations participant aux mouvements sociaux à soutenir toutes les personnes réprimées et à informer et à former leurs militant-e-s à la protection anti-répression, et à tout-e-s rester vigilant·e·s et solidaires.

Dans ce moment crucial d’urgence sociale et bioclimatique, nous appelons à ce que la Bourse du Travail soit largement ouverte à la construction du mouvement unitaire.

P.-S.

Une deuxième réunion pour discuter des suites du 5 décembre a eu lieu mercredi 27 au soir. Elle a réuni une trentaine de camarades (des militant·e·s de Solidaires 31, gilets jaunes, Maison du peuple, Sud Santé sociaux, Sud Éducation, CNT 31, Toutes en grève, Sud Culture, Sud Rural, CIP, CGT spectacle, ATTAC, Copernic, Sud Rails, Solidaires Retrait-é-s, CGT Éduc’action, Extinction Rébellion, étudiant·e·s, etc.) En est sortie le communiqué ci-dessus que nous soumettons à signature aux organisations syndicales , associations, collectifs, Gilet Jaunes et assemblées générales. La date limite pour les signatures est dimanche 1er décembre à 22 h. La prochaine réunion aura lieu le lundi 2 décembre à 18H dans les locaux de Solidaires 31, 52 rue Jacques Babinet (Métro Mirail). L’objectif de cette réunion sera de formaliser la mise en place des différentes idées qui ont émergés.

#travail #salariat #méritocratie #stakhanovisme #aliénation #soumission #capitalisme #libéralisme #productivisme #état
#politique #solidarité #grèvegénérale #giletsjaunes #mouvements #manifestations #refusdeparvenir #anticapitalisme #désobéissance
#anarchisme #libertaire #luttessociales #anticapitalisme #émancipation #autogestion

Comment faire grève si je suis isolé·e

Je retransmet un article publié initialement sur Paris-Luttes.info à l’époque de la lutte contre la loi travail de 2015 et qui a été mis à jour récement.
Il pourra surtout servir aux personnes isolées dans leur lieu de travail et/ou éloignée du milieu du syndical et militant.

# Mise à jour : 20 novembre 2019 à 19h15
Comment faire grève si je suis isolé ?

Article initialement publié en 2016 durant la mobilisation contre la loi travail. L’essentiel du contenu reste valide pour la grève du 5 décembre étant donné qu’un appel national interpro à la grève a été formulé par les principales centrales syndicales.

Je bosse dans le privé, dans une boîte où je serai sans doute le ou la seul·e à faire grève.

Dans le privé, il n’y a pas d’obligation de dépôt d’un préavis de grève. S’il y a un appel national ou local, comme c’est le cas pour le 31 mars (pour le 9 mars, certaines fédérations syndicales ont déposé des préavis, renseigne-toi selon ta branche), tu peux te déclarer en grève, même si tu es seul·e. En revanche, sans appel national ou au moins local, il te faudra trouver au moins un·e collègue avec qui te mettre en grève, celle-ci étant juridiquement définie comme mouvement collectif. Dans les deux cas, tu es obligé·e de transmettre à ton employeur tes revendications : le mot d’ordre national ou local dans le premier cas, celles que vous déterminerez dans le second (attention : ces revendications doivent être d’ordre professionnel et non politique — même si les deux peuvent se rejoindre…).

  • Je suis en CDI : Alors tu ne risques rien à faire grève. Et si ton employeur te sanctionne pour cela, il s’expose à des poursuites. Sois vigilant·e, les sanctions peuvent être perverses : mise au placard, harcèlements, etc.
  • Je suis en CDD : Tu es dans ton plein droit de faire grève, mais ton employeur peut t’en décourager en brandissant la menace d’une non-reconduction de ton CDD à son terme.
  • Je suis en intérim : Tu es dans ton plein droit de faire grève, mais ton employeur peut t’en décourager en brandissant la menace de ne plus te faire travailler ensuite.
  • Je suis en période d’essai : Tu es dans ton plein droit de faire grève, mais l’employeur peut brandir la menace de ne pas t’embaucher.
  • Je suis apprenti : Tu es dans ton plein droit de faire grève.
  • Je suis en stage : Tu es dans ton plein droit de faire grève.

De manière générale, quel que soit le contrat de travail ou le statut, le·la travailleur·euse gréviste, du moment qu’il·elle respecte les règles exposées plus haut (appel national ou local, sinon minimum deux salariés, dépôt des revendications professionnelles), est dans son droit, la grève étant un principe à valeur constitutionnelle. Mais le droit est une chose, et les patrons savent très bien passer outre ; et, dans certains cas, notamment pour les contrats précaires, à durée déterminée (CDD, intérim) ou en période d’essai, la menace de perdre son emploi est bien réelle et faire grève nécessite de prendre la mesure des enjeux collectifs et individuels.

Dans tous les cas, l’employeur ne pourra pas utiliser le motif de la grève pour te licencier et, s’il le fait, tu disposes de plusieurs recours pour faire annuler le licenciement, condamner ton employeur et obtenir éventuellement des indemnités. En cas de pressions (« Si tu fais grève, je te licencie », « Si tu fais grève, je ne te renouvelle pas ton CDD », « Si tu fais grève, je te mets au placard », etc.) : conserve toute menace écrite de ton employeur ; note celles qu’il exprime oralement ; en cas de mise au placard, note tes horaires et les tâches effectuées pendant. Tout cela pourra te servir au cas où tu déciderais de poursuivre ton employeur en justice.

De manière générale, il est important de te syndiquer – ou, au minimum, avant de faire grève, de se rapprocher des syndicats de ton entreprise, qui sauront te conseiller et te protéger. S’il n’y a pas de syndicats et si tu penses être le seul à vouloir faire grève, discute avec tes collègues, certains pourraient te suivre, rassurés à l’idée de ne pas être isolés. Si c’est le cas, cela peut être le prélude à la création d’une section syndicale (pour laquelle il faut au moins deux adhérents du syndicat auquel est rattachée la section qu’on souhaite monter).

Je bosse dans le public

Dans le secteur public, pour que tu fasses grève, il faut qu’au moins une organisation syndicale nationalement représentative ait déposé un préavis — ce qui est le cas pour le 9 mars —, au minimum cinq jours avant le début de la grève, stipulant les revendications professionnelles, la date, l’heure et le champ géographique. Ce préavis n’est pas obligatoire pour les agent·e·s travaillant dans des communes de moins de 10 000 habitants.

Dans certains secteurs (hospitalier, etc.), le droit de grève peut cependant être limité par l’obligation de service minimum. Dans ces cas-là, et seulement lorsque le nombre de non-grévistes est insuffisant, l’autorité territoriale (maire, président de collectivité territoriale, etc.) peut désigner des agents grévistes pour assurer la continuité du service…

Pour les enseignant·e·s des écoles publiques maternelles et élémentaires : l’obligation d’un service minimum d’accueil oblige les grévistes à se déclarer à leur inspection académique au moins 48 heures avant la grève.

#travail #salariat #méritocratie #stakhanovisme #aliénation #soumission #capitalisme #libéralisme #productivisme #état
#politique #solidarité #grèvegénérale #giletsjaunes #mouvements #manifestations #refusdeparvenir #anticapitalisme #désobéissance
#anarchisme #libertaire #luttessociales #anticapitalisme #émancipation #autogestion

GRETA ANTIFA ?

Aller steuplé remet ton t-shirt préféré 🙂

ps : Un peu de détente, on l’a vu qu’une fois arborer ce t-shirt, mais ca fait toujours plaiz à voir.
Mais l’écologie, déconnetée des luttes sociales et antifasciste n’a aucun sens !

Pas vrai les petits bourgeois de « Extinction rebellion » ?…

#capitalisme #libéralisme #productivisme #réactionnaire #exploitation #sexisme #psychophobie
#réchauffementclimatique #pollution
#écologie #environnement #climat #faune #biodiversité #lutteclimatique #solidarité #mouvements #manifestations
#écoféminisme #féminisme #anarchaféminisme #libertaire #anarchisme #luttessociales #antifascisme #antiracisme #anticapitalisme #émancipation #autogestion
#politique

Extreme droite et autoritarisme

8chan est de retour avec un nouveau nom et les mêmes contenus racistes, antisémites et homophobes
Le New York Times interdit de bibliothèque dans un comté de l’État de Floride
Donald Trump se montre accommodant avec Recep Tayyip Erdogan
Pour parer aux fusillades, cette école de l’Ohio a armé ses profs – Cette mentalité qui arme, qui provoque la radicalité prédatrice et qui encourage encore plus la violence …

Italie: des militants d’extrême droite voulaient faire sauter une mosquéeOpération pour déloger les indépendantistes qui bloquent l’autoroute France-Espagne

Elections législatives : en Espagne aussi, l’extrême droite perce
Santiago Abascal, l’homme derrière le retour de l’extrême droite en Espagne

« Pourritures ! Enfoirés sans scrupule ! » : Bolsonaro s’emporte contre TV Globo, qui le cite dans une enquête pour assassinat

Bolivie : Un soulèvement populaire exploité par l’ultra-droite
Non au coup d’État civique et militaire en Bolivie !
Traduction de communiqués sur la situation en Bolivie
Bolivie : Le président Evo Morales condamne l’humiliation subie par une de ses élues
«Macho Camacho», l’exalté bolivien qui a eu la peau d’Evo Morales – PS : je ne soutiens pas Morales pour autant.

Des écoliers russes mobilisés pour le 100e anniversaire de Mikhail Kalachnikov, l’inventeur du célèbre fusil

Royaume-Uni : 39 corps découverts dans un camion, un suspect arrêté – Facile de s’attaquer qu’aux passeur, mais le probleme ce sont les lois racistes colonialistes et xenophobes !
Elections britanniques : au Parti conservateur, des donations russes qui intriguent

Canada. Le Québec va imposer un test de valeurs démocratiques aux immigrants

Afghanistan : des milices soutenues par la CIA commettent des atrocités en toute impunité, selon Human Rights Watch

Grèce : vaste opération antiterroriste contre des groupes d’extrême gauche

#extrêmedroite #confusionisme #réactionnaires #racisme #islamophobie #nationalisme #droite #extrêmedroite #virilisme #sexisme #police #militarisme #nationalisme #antisémitisme
#politique #solidarité
#anarchaféminisme #anarchisme #libertaire #luttessociales #anticapitalisme #émancipation #autogestion #antifascisme #antiracisme

Extinction des luttes sociales ou rébellion ?

Voilà pourquoi AUCUNE lutte écologique ne peut se faire sans lutte sociale, critique des rapports de dominations et du capitalisme…
Quelques heures sur le pont de la Concorde avec Extinction Rebellion
Extinction Rebellion : ni désobéissance, ni obéissance, mais servilité et crédulité
Quatre raisons pour lesquelles « Extinction Rebellion » nous mène à la défaite

#écocide #capitalisme #marchandisation #capitalisme #libéralisme #productivisme #réactionnaire #exploitation
#confusionisme #police #état #manipulation
#réchauffementclimatique #pollution #écologie #environnement #climat #lutteclimatique #solidarité
#écoféminisme #féminisme #libertaire #luttessociales #anticapitalisme #émancipation #autogestion #giletsjaunes
#anarchaféminisme #libertaire #anarchisme

172 décès au travail recensés au 1er semestre 2019 : Un patron, ça tue.

Lorraine: décès d’un ouvrier écrasé par une grue dans une centrale thermique EDF
172 décès au travail recensés au 1er semestre 2019 : le patronat tue en silence – La Rotative

#travail #salariat #méritocratie #stakhanovisme #aliénation #soumission #capitalisme #libéralisme #productivisme #contrôlesocial #état #panoptique #travailfamillepatrie #politique #solidarité #grèvegénérale #giletsjaunes #mouvements #manifestations #refusdeparvenir #anarchisme #libertaire